John, Sandra, Brian, ces Américains naufragés du système de santé