Mal des montagnes : les Tibétains et les Ethiopiens sont mieux lotis